Notre offre de services

1 litre d’huile alimentaire usagée rejetée dans les égouts pollue 1000 litres d’eau !

Seulement 30% des huiles usagées sont collectées aujourd’hui.

Nous collectons les huiles de friture alimentaires usagées auprès de tous les types de producteurs :

les restaurateurs, les collectivités, les restaurants d’entreprises, les restaurants administratifs (collèges, lycées, hôpitaux, maisons de retraite, armées) etc… .

A la différence des autres acteurs économiques classiques présents sur les métiers de la collecte et de la transformation des huiles alimentaires usagées, nous préconisons les circuits-courts et la revalorisation sans chimie du déchet.

Réglementation

Les huiles alimentaires usagées sont considérées par la réglementation générale en tant que déchets non dangereux (articles R.541-7 à R.541-11 du code de l’environnement), entraînant en cas de pollution la responsabilité du détenteur. Cette réglementation stipule que ces déchets se doivent d’être collectés et éliminés  par un procédé spécifique. Cette réglementation est renforcée par les dispositions du code de la santé publique qui explicite l’interdiction absolue de rejeter des huiles alimentaires dans les rejets d’eaux usées (article R.1331-2).
Le conditionnement et le stockage des huiles et graisses alimentaires doivent se faire par le détenteur de celles-ci dans des fûts isolés puis identifiés, et ne doivent être en aucun cas souillées ou diluées par d’autres produits.

Les H.A.U. ne doivent en aucun cas être déversées ou rejetées : dans les égouts, dans les poubelles d’ordures ménagères, dans le bac à graisses.